Bonjour et bienvenue sur LE GUIDE DU LIVRE ! Blogger-Google Collectif : c'est vous tous les blogueurs, il est gratuit ! Vous souhaitez avoir un ou plusieurs articles (originaux non publiés sur une autre plateforme) sur ce blogger-google, vous pouvez l'écrire dans un mail avec en pièces jointes vos visuels signés. ➡ (bruno2tascon@gmail.com) ☎ 06 81 76 39 21 Bruno Tascon (https://bruno-tascon.blogspot.fr) 01 ⏬ [Ateliers d'écriture]

⏬ Images de ce Blogger(Google) via pinterest.com :

⏬ Liens des Articles (et Libellés) : Ouvrez le guide ⏬

Bernard Rio : Les masques irlandais




Bernard Rio

Bernard Rio est reconnu pour ses travaux sur l’histoire, le légendaire, la religion et le sacré. Il est l’auteur d’une cinquantaine d’ouvrages. Il a été lauréat du Salon du livre en Bretagne en 2016 pour son ouvrage Pélerins sur les chemins du Tro Breiz (éditions Ouest-France).




https://www.facebook.com/bernardrio


Mystères de Bretagne


"Bernard Rio est un arpenteur de la Bretagne, au fil de ses balades il raconte ses lieux mystérieux et insolites, ouvre la porte d'un monde surnaturel, peuplé de revenants et de diables, de dames blanches et de sirènes, de korrigans et de fées, de chevaliers errants et de moines maudits, de saint magiciens et de sorciers, un monde de cités englouties, de châteaux hantés et de forêts enchantées... 

La mort et l'amour se mêlent dans des légendes dont la Bretagne a le secret, dont elle conserve les traces dans son histoire, son paysage, son architecture. On y croise l'Anjou qui erre en 2cv à la recherche de ses victimes; on se désaltère à des fontaines miraculeuses,; on se penche sur le gouffre d'Ahès, sépulcre des amants de Dahut; à la nuit tombée on peut apercevoir des amoureux morts d'aimer dont les fantômes hantent les ruines de Rustefan; et c'est à l'aube qu'on peut surprendre les ambles blanches des marais. Sur le pont du diable, on revit le combat qui eut lieu avec un saint homme . Dans la baie des trépassés, les âmes errantes attendent le passeur du bag-noz pour embarquer dans l'autre monde..."




Les masques irlandais 



Communiqué 
60 rue de Rome – 75008 Paris – paroleetsilence@omedia.ch – www.paroleetsilence.com Sabine Larivé - slarive@icloud.com - 0632766931 

Les masques irlandais 
Bernard Rio

Il y a des livres écrits trop tôt ou trop tard, celui-là tombe au bon moment. C'est une bouffée d'oxygène, une philosophie joyeuse de la pluie, une kermesse des états d'âme, une ivresse qui ne donne pas mal à la tête mais apporte du baume au coeur. Rebecca n'est pas une héroïne à l'eau de rose. Certes le lecteur des "Masques irlandais" doit s'accrocher à ses basques dans les premières pages du livre, car elle ne sait pas où elle va et lui non plus, mais il est bientôt récompensé car tout part en vrille. Le voyage se mue en une aventure pleine de mystères. L’histoire religieuse et politique de l’Irlande fait irruption entre des cures de pluie et de bière. C’est vraiment drôle, émouvant, décapant. C’est de l’Irish spirit dans le texte, non filtré, tourbé, ironique et décalé. Flann O’Brien, Brendan Behan et Sean O’Kelly, superbes romanciers irlandais, ont trouvé leur partenaire pour jouer une partie d’enfer arbitrée par le poète William-Butler Yeats.

Le décor irlandais sert à merveille l’intrigue, avec ses contrastes vertigineux, d’une part les charmes bucoliques de la campagne et d’autre part les atmosphères déjantées des villes où l’argent de la nouvelle économie coule à flot. 

Bernard Rio a concocté un roman étonnant. Il ressuscite un univers de fantaisie et de feérie. Ses personnages se moquent des conséquences de leurs actes. Ils sont ailleurs. Ils vont ailleurs et entraînent le lecteur dans un imaginaire qui devient réalité. Rebecca va de surprise en surprise. Et c’est tant mieux. Elle entreprend un voyage à l'extrême ouest, dans les marges de l'Europe et surtout au pays de nulle part et du n’importe comment. Tout devient possible. Il suffit d’écouter le délire des philosophes de comptoir dans les pubs ou le vent qui chante en gaélique. L'intuition renvoie la raison à ses chères études.


La vie aurait-elle un sens ? Oui, nous dit Rebecca qui rompt avec ses niaiseries de rentière et fait un magnifique pied de nez au système, aux professeurs de vertu et aux penseurs qui ne rêvent pas. Accepter de se tromper, choisir son personnage et son rôle dans la vie, voilà la trame de ce roman d'un âge que tout un chacun espère atteindre un jour : l'âge du tendre.

Finalement, cette histoire visionnaire d’un autre monde est fondamentalement inadmissible et terriblement réconfortante.

Les masques irlandais est le second roman de Bernard Rio, auteur du “Voyage de Mortimer” paru sous le pseudonyme de Tomàs Turner aux éditions Balland en avril 2017.  


Informations envoyées par mail par l'auteur le 11 juin 2018 à 09:41